Sénégal ITF Junior (J2) : Les joueurs sénégalais s’éclipsent, Seydina André tient la flamme #Senegal

La deuxième journée du Sénégal ITF Junior (J5 Dakar) n’a pas été celle des jeunes tennis-boys sénégalais. Sur les 6 jeunes inscrits sous les couleurs sénégalaises engagés ce mardi garçons et filles y compris, seul Seydina André est sorti vainqueur de son match.

Vainqueur de son 1er match hier lors de l’ouverture, Ali Hoballah commençait ce mardi les choses sérieuses. Face au redoutable et athlétique béninois, Vence N’TCHA, Hoballah n’avait pas les cartes en main, il le savait. Il savait que pour atteindre l’objectif, il faut se frotter aux meilleurs, et son adversaire du jour est un client sérieux. Au bout de deux sets, le Béninois remporter la partie par le score de 6-2 et 6-3. La première s’achève alors pour Ali Hoballah

Le match du jeune Olivier Mendy aussi était attendu. Tout comme celui celle des filles : Lamia Niang et Sokhna. Mais un ciel lourd est tombé sur eux. A l’exception du jeune Seydina André, personne n’a pu faire la différence devant son adversaire. Si on n’ose pas dire que le vent gênait un peu les parties. Avec un manque d’agressivité, les jeunes joueurs sénégalais n’ont vraiment pas fait le point à l’heure actuelle. Le problème majeur des athlètes sénégalais reste le niveau de jeu et le manque certainement d’expérience des grands tournois internationaux. Un problème mental aussi n’est pas à oublier, mais que dire du talent indéniable de ces joueurs et joueuses sénégalais ?

Du côté des garçons, Leity Thiongane et Ali Hoballah ont mordu la poussière aujourd’hui. Le second nommé dira au terme de son match : « J’ai beaucoup souffert aujourd’hui. Avec ses services, il ne m’a laissé aucune chance… ». Pourtant, de par sa puissance, il a essayé quelques fois de gêner N’TCHA dans son aise, mais sans grand succès. Le Béninois était tout simplement plus fort que lui aujourd’hui.

Chez les filles, un grand écart de niveau se notait à travers les revers qu’elles ont essuyé aujourd’hui. Mais quand même, la promesse d’un futur meilleur est là. Il y a du talent certains chez ces jeunes demoiselles, mais l’expérience et le vécu font souvent la différence. Elles n’ont pas démérité. Lamia Niang a perdu par 6-0/6-0 face à la Suissesse, Emma Ebona et de son côté, Sokhna Ndiaye a souffert par 6-0/6-2 face à la Togolaise, Valentine Talaki.

Vainqueur de son premier match du tournoi ce mardi, Seydina André a de temps en temps péché sur le plan mental. Si ses services sont assimilés à des fusées, il aura fort à faire sur cet aspect pour espérer tirer des ressources en plus du talent. Il sauve ainsi la journée sénégalaise de l’échec total. Seydina André a vaincu son vis à vis par 6-2/6-7/6-0.

La première semaine de compétition s’achève ainsi pour la majorité des joueurs sénégalais (en simple). Pour rappel, cette deuxième édition du Tournoi Sénégal ITF Junior J5 Dakar se déroule en deux semaines : la première du 21 au 26 octobre et la deuxième du 28 au 02 novembre 2019.

 

wiwsport.com

Source link

Back to top button
Close